Formation  >  Politique de formation à l'hôpital

Politique de formation à l'hôpital


 

La politique de formation du Centre Hospitalier d’Antibes Juan-les-Pins conjugue progressions individuelles et développement de l’institution. L’objectif est d’encourager le développement continu des compétences, pour faire coïncider de façon optimale les demandes individuelles et les objectifs et besoins institutionnels. Les actions mises en place permettent d’anticiper et d’accompagner les évolutions, en cohérence avec le projet d’établissement et les projets de service.

La formation est un levier essentiel qui permet d’appuyer la mise en œuvre de la stratégie des ressources humaines au sein de l’établissement. Celle-ci est en soutien dans divers domaines : les concours pour accéder aux corps de la fonction publique hospitalière, la gestion de la mobilité et des carrières au sein des spécialités médicales représentées sur l’hôpital, la qualité de vie, la sécurité et la santé au travail.

 

Le parcours de formation est établi via plusieurs étapes :

  • l’identification et l’analyse des besoins
  • la conception et la planification des formations
  • la diffusion des formations
  • l’évaluation et le suivi post-formation

Afin de répondre au mieux aux besoins, l’établissement utilise les dispositifs relevant du décret de 2008-824 relatif à la formation tout au long de la vie (FPTLV), et depuis janvier 2013, le développement professionnel continu (DPC). L’objectif étant d’accompagner les professionnels de l’établissement dans l’amélioration permanente des prises en charge et des missions qui leur sont confiées.

 

L’objectif du plan de développement des connaissances est de mettre en œuvre les politiques de santé publique définies dans les circulaires de la DGOS, d’accompagner les évolutions stratégiques de l’établissement telles qu’elles ont été arrêtées dans le Projet d’Etablissement 2015/2019, de conforter les actions de formation déjà engagées. La mixité professionnelle de ces actions permet de stimuler le travail de groupe et la cohésion des équipes, tout en favorisant le développement d’une culture commune et l’harmonisation des pratiques.

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) est un droit reconnu à chaque agent non-médical pour demander une formation, dans la limite d’un contingent d’heures attribué annuellement (20 heures par an, dans la limite de 120 heures). Ce droit est utilisé à son initiative, après accord de l’établissement sur le choix de la formation. Il a pour objet le financement d’actions individuelles de développement de compétences comportant un caractère professionnalisant.

Le plan de développement des connaissances soutient également l’évolution professionnelle de chacun en accompagnant les projets ou dispositifs individuels, notamment grâce au financement des études promotionnelles (EP). Sous réserve des réussites aux concours d’entrée en école des secteurs éducatif, sanitaire et social, l’établissement finance, chaque année, plusieurs départs, permettant ainsi aux professionnels d’accéder à un autre métier (Aide-Soignant, Infirmier...). 

La Validation des Acquis de l’expérience (VAE) permet aux agents ayant au moins 3 ans d’expérience dans un domaine d’activité de la fonction publique hospitalière, de faire reconnaître leurs compétences professionnelles pour l’obtention d’un titre, d’un diplôme ou d’un certificat de qualification.

Le Bilan de Compétences (BC) permet aux agents ayant au moins 2 ans d’ancienneté dans la fonction publique hospitalière d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles en vue de définir un projet professionnel avec un projet de formation.

Le Congé de Formation Professionnelle (CFP) permet aux agents ayant au moins 3 ans d’ancienneté de suivre une formation à visée professionnelle (reconversion, réalisation d’un projet professionnel).

 

Mentions légales | Plan du site Internet